Être en politique

Ne plus s’agiter à la périphérie de nos existences. Revenir au centre pour être. Voilà un projet politique.

Et si la véritable révolution copernicienne en politique, c’était la voie existentielle ?

Nous sommes de plus en plus gouvernés par des technocrates, qui dissèquent la vie et la ville, réduits à l’état d’objet d’analyse. Ces techniciens de la politique abordent les problèmes qui se trouvent en surface des choses. Ils tentent de résoudre ces mêmes problèmes en étant dans une logique du faire, dans une perpétuelle production de nouvelles solutions. La politique se pense à défaut de se vivre, la politique uniquement par le prisme du mental. Et si nous tentions d’être en politique ? De voir la politique de manière ontologique. De répondre à des questions moins immédiates mais plus essentielles : quel est le sens de la vie ? C’est quoi être un homme ? C’est quoi habiter notre planète ?

Des questions qui invitent à un travail plus lent, des questions qui nous invitent à nous rapprocher de la source, des textes premiers. Au lieu de nous prendre pour des demi-dieux à tout vouloir tout réinventer en permanence. C’est une invitation aussi pour nous tourner vers ce qui est immuable.

Être en politique, c’est aussi répondre à la question : c’est quoi gouverner ? C’est avoir réponse à tout ou c’est aussi se dire que l’on ne sait pas ? Comment apprend-on à gouverner ? En emmagasinant un maximum de connaissances techniques ou en apprenant à être un responsable politique ? Et comment devient-on ce responsable politique ? Qu’est-ce qui fonde notre devenir de responsable politique ? Quel est mon socle de valeurs ? Quelle est mon éthique ? Et avec qui et pour qui je travaille ? Quelle est ma communauté de cœur ? Avec qui je suis prêt à me battre, à défendre des idées. Pas une communauté de circonstances mais une communauté dans laquelle je suis prêt à m’engager. Et au service de qui ou de quoi je m’engage ? Prendre le temps de se poser des questions, au lieu de trop vouloir répondre à tout. Des questions qui me font avancer dans une quête, une quête plus intérieure, plus profonde. Plus essentielle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s